Tous les deux ans en septembre, la biennale de Lyon est un temps fort de l’art contemporain et surtout une bonne occasion de découvrir de jeunes artistes grâce aux évènements satellites organisés un peu partout dans la ville, surtout dans le quartier de confluence.

Pour cette 13e édition, nous vous proposons une « ballade de la jeune création » en trois actes à la découverte de talents en devenir, en images.


Rendez-Vous

Rendez-vous est un évènement de la biennale entièrement consacré à la découverte de la jeune création.

C’est un évènement incontournable pour découvrir de jeunes artistes avec l’implication unique de quatre institutions (la Biennale de Lyon, le macLYON, l’Institut d’art contemporain, Villeurbanne/Rhône-Alpes et l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon).

Cette année ce sont 20 artistes qui participent ainsi à l’exposition à l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne : 10 venant de France et 10 autres présentés par des biennales internationales.

rendez-vous biennale de la jeune création lyon

Rendez-vous, Rathin Barman / Fabrice Croux / Anastasis Stratakis, crédit photo lechassis

rendez-vous biennale de la jeune création lyon

Rendez-Vous, Gaëlle Choisne, crédit photo lechassis

rendez-vous biennale de la jeune création lyon

Rendez-Vous, Maxime Lamarche, crédit photo lechassis

rendez-vous biennale de la jeune création lyon

Rendez-Vous, Daniel Otero Torres, crédit photo lechassis

rendez-vous biennale de la jeune création lyon

Rendez-Vous, Johann Rivat, crédit photo lechassis

Le parfait flâneur

Dans le cadre des Modules Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, le Palais de Tokyo présente les travaux de 11 jeunes artistes français ou résidant en France pour un hors-les-murs puissant assuré par la commissaire Hilde Teerlinck.

C’est la halle Girard, ancienne usine de chaudronnerie investie pour la première fois pour un tel projet, qui accueille cette exposition.

Il faut dire que le lieu, de part son côté brut et son immensité industrielle, est assez saisissant.

La superficie de la halle et sa hauteur sous plafond donnent une force à un certain nombre de pièces présentées et une lecture contemplative de l’ensemble, comme pour la structure de Anne-Charlotte Yver ou les LED d’Arash Nassiri.

Le parfait flaneur palais de tokyo halle girard lyon

Le parfait flâneur, crédit photo lechassis

Le parfait flaneur palais de tokyo halle girard lyon

Le parfait flâneur, Anne Charlotte Yver, crédit photo lechassis

Le parfait flâneur, Arash Nassiri, crédit photo lechassis

Le parfait flâneur, Arash Nassiri, crédit photo lechassis

Le parfait flaneur palais de tokyo halle girard lyon

Le parfait flâneur, Rodrigo Matheus, crédit photo lechassis

Docks Art Fair

Pour finir ce périple, passage par la Docks Art Fair (foire internationale d’art contemporain) qui s’installe durant le début de la biennale sur le quai Rambaud, au « pavillon 8 » signé par Odile Decq.

On y découvre au premier étage sur 140m carrés un solo-show d’Octave Rimbert Rivière, jeune artiste diplômé en 2013, présenté dans le cadre d’un partenariat avec l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon.

Docks Art Fair 2015 biennale de lyon

Docks Art Fair, Octave Rimbert Rivière, crédit photo lechassis

Docks Art Fair 2015 biennale de lyon

Docks Art Fair, Octave Rimbert Rivière, crédit photo lechassis

Plus d’informations

Le site de la biennale
Rendez-Vous
Le parfait flâneur
Docks Art fair