Oui, Lechassis c’est avant tout un amour inconditionnel pour les arts visuels, mais derrière l’équipe il y a des personnes qui ont deux oreilles bien affutées ♫♫

Pour ceux d’entre vous qui n’étaient pas présents (malheureux!!) lors de la Lechassis Party ou lors de notre événement « La vérité est ailleurs »…oui, nous aimons aussi le bon son !

Les membres de l’équipe se sont donc prêtés au jeu en choisissant LE morceau de l’année 2015. Battle !


Noémie Monier (perspectives)

« Une boucle envoutante, joyeuse et mélancolique, portée par des variations entre ciel et terre pour la traversée lumineuse et magique d’un paysage de plaines baigné d’aurores boréales. »

Camille Diotel (juridique)

« Gros coup de cœur de l’année pour cette jeune productrice américaine autodidacte et tout droit venue du collectif Awful d’Atlanta. Depuis cet été j’écoute notamment en boucle ce morceau ultra basses, frais et très danceable rnb »

Carine Mosca (brèves)

« Après un dur choix, mon cœur balance pour Django Django et le titre « First Light », avec un superbe clip que j’ai envie de mettre en lien avec la très belle série Midtown de Sarah Morris (http://www.sarah-morris.info/paintings/midtown et à découvrir sur Artsy). Une nouvelle année, de nouvelles lumières ! »

Léa Hodencq (coordination)

« Ma découverte 2015 c’est LAS AVES notamment avec le titre Los Angeles, Un groupe qui donne envie de bouger et de s’évader. Je le conseille à tous les frileux qui auront besoin d’un bon carburant pour tenir jusqu’à l’été. »

Jeanne Dupont (corrections)

« Une petite pépite entre R&B et pop moderne : Gold de la toute jeune Kiiara, seulement 20 ans et qui bosse encore en parallèle dans un shop d’informatique dans L’Illinois. Le chorus et ses uppercuts vocaux m’ont laissée KO. Une artiste à suivre avec la sortie annoncée de son premier EP intitulé Meet Me In The Cornfield »

 Romain Semeteys (fondateur)

« Avec son projet solo La Mvuerte, Alexandre Berly est assurément la découverte de l’année pour moi. Entre electroclash de la belle époque et froideur techno, son EP A Game Called Tarot est hypnotique à souhait. Un univers sombre et puissant. Ça s’énerve, les claviers sont angoissants et les boucles rythmées comme il faut.Boum! »

Chloé Curci (correspondant)

« Face to faces est extrait de l’album Key Markets sorti en 2015. Sleaford Mods je les ai découverts cet été et ça m’a fait du bien. Le dispositif est ultra minimal, une scène nue, « deux chavs avec un laptop », le sprechgesang de Williamson et Fearn qui envoie les boucles rythmiques du bout de son index. Fait de diatribes acides punk sur la société et la pop culture, le son est brut, nerveux, impitoyable et tellement poignant »

Victor Mazière (critique)

« Lancinante, âpre et poussiéreuse, no comprende est une des pépites de l’envoûtant one ane sixes, un album râpeux, minimaliste et sombre, une des plus belles et ténébreuses réussites peut être du trio slowcote américain Low. »

Anne Sophie Luyton (zonard)

« Une des découvertes de cette année c’estl’album Léviathan de Flavien Berger et le titre Gravité : une mélodie avec des sons électroniques, sorte de déclaration d’amour un peu naïve avec un très beau clip graphique »

Pauline Bonard-Chabot (channels)

« Une révélation importante pour moi cette année aura été PNL.  Distortions vocales, vocabulaire glané, outfits monochromes, architecture brutaliste, le vide en mélodie, et faire état de la violence sociétal version 2.0. »

 

Matthieu de Bézenac (open studio)

« Just because I love you est la découverte 2015. Titre pop au rythme régulier, l’américain BC Camplight, musicalement proche des Beach Boys, nous transporte avec légèreté de sa voie doucement aiguë » »

Et retrouvez toute la playlist en écoute ici